Camper en Australie, ce qu’il faut savoir sur les aires de camping

L’Australie est connue pour ses magnifiques plages, ses lieux insolites, ses parcs nationaux, répartis sur un territoire de plus 7,5 millions de km2. Le meilleur moyen de découvrir les merveilles de ce pays, c’est à travers le camping. En effet, l’Australie dispose de plusieurs aires de camping dont certains sont gratuits et d’autres, comme les parcs nationaux, sont payants. Voici ce qu’il faut savoir concernant ces deux types d’aires de camping australiennes.

Séjour en Australie, les aires de camping gratuites

Sur tout le territoire australien, des aires de repos gratuites sont à la disposition de tout le monde. On y trouve régulièrement en bord de route. Ces lieux sont faits pour que l’on puisse y passer la nuit en toute légalité. En revanche, le temps qu’on peut passer sur ces aires de repos est limité. Il dure entre 24 et 48 h selon l’endroit. Ce délai ainsi que d’autres informations sont affichés sur des panneaux situés à l’entrée de ces aires. Pour des soucis de sécurité, des contrôles peuvent avoir lieu. Comme un relevé de plaques d’immatriculation, ou la vérification des papiers du véhicule. Toutefois, ces contrôles ne sont pas systématiques. Plus d’informations vis-à-vis d’un futur séjour en Australie sont disponibles sur australie.marcovasco.fr.

 Il est aussi à noter que sur les aires de repos gratuites on ne trouve pas les mêmes services que sur les aires de camping payantes. Parfois, on y trouve des toilettes et de l’eau potable, mais pour la plupart, ces équipements ne sont pas fournis, notamment pour ceux qui se trouvent loin de la ville. Concernant les douches, on n’en trouve quasiment pas. La bonne nouvelle c’est que des toilettes publiques sont accessibles dans toutes les villes, même dans les plus petites.

Les parcs nationaux, des endroits parfaits pour camper en Australie

En Australie, il est également possible de camper dans les parcs nationaux. Certains proposent même des prix très intéressants. En fonction du parc, le prix pour y passer nuit, revient en moyenne entre 4 $ et 4,50 $ par personne. Le paiement se fait par carte bancaire, par téléphone ou sur des bornes prévues à cet effet. Il est vivement conseillé d’effectuer le paiement au préalable, si l’on veut camper dans les parcs nationaux. Car contrairement aux aires de repos gratuites, les contrôles y sont systématiques.

Pour aider les campeurs à localiser les aires de camping (gratuite ou dans les parcs nationaux), un guide routier, très bien réalisé, est disponible sur tout le territoire australien. Chaque lieu de camping y est répertorié, avec une liste des services que l’on y trouve (eau potable, électricités, toilettes, etc.).