Voyage

Voyager pour apprendre… cap vers le Chili !

spanish-learning

À moins de favoriser les escapades purement récréatives, voyager, c’est aussi une meilleure façon d’apprendre. Que ce soit sur les plages, en randonnée à travers une nature sauvage ou encore lors d’une promenade dans les rues, le voyage permet de se cultiver, d’enrichir ses connaissances… En choisissant une destination chargée d’histoire et riche en lieux culturels, vous pouvez vous offrir un voyage à la fois dépaysant et instructif. Choisir le Chili pour son voyage instructif peut s’avérer très enrichissant, et cela pour plusieurs raisons.

Séjour linguistique au Chili : apprendre l’espagnol

D’une certaine manière, voyager oblige souvent à apprendre de nouvelles langues. Si vous voulez apprendre ou améliorer votre espagnol, un voyage au Chili peut s’avérer être la meilleure option pour vous. Au Chili, vous pouvez tester et étirer vos compétences en espagnol simplement en parlant avec les locaux. C’est une belle occasion d’apprendre l’accent, l’intonation, l’argot…

En revanche, si vous voulez progresser plus vite, sachez que vous pouvez aussi suivre des cours. À Santiago, une ville moderne, sûre et la plus développée de l’Amérique du Sud, vous pouvez trouver plus facilement de nombreux établissements qui donnent des cours d’espagnol pour tous les niveaux. D’autres programmes d’activités peuvent être ajoutés, comme la découverte de lieux historiques et culturels. Cela va vous permettre d’apprendre l’histoire et la culture du Chili, outre la langue espagnole.

Voyage au Chili : une nouvelle destination pour s’initier au surf

Vous n’allez pas voyager au Chili sans faire une halte dans une ville balnéaire ! Le Chili se place aujourd’hui parmi les destinations à la mode pour faire du surf. Avec ses 3 400 km de côtes, les amateurs de sport de glisse sur la mer pourront profiter de meilleures vagues toute l’année. C’est vraiment l’endroit parfait pour s’initier au surf. Même si la culture du surf n’est pas encore très développée sur le territoire chilien, vous pouvez trouver facilement du matériel et des instructeurs sur place.

La meilleure saison pour faire du surf au Chili est le mois de novembre à avril, plus exactement durant l’été austral. La météo est très clémente durant cette période. Vous pouvez essayer la plage de Punta Lobos, le spot de grosses vagues du célèbre surfeur chilien Ramon Navarro. Vous pouvez aussi vous rendre à Pichilemu, le spot le plus prisé des surfeurs au Chili, ou encore sur le spot de Maitencillo, de Zapallar ou de La Ligua.

Voyage œnologique au Chili : apprendre tout sur le vin

Les endroits paradisiaques ne manquent vraiment pas au Chili. Cependant, qu’en est-il pour les amateurs de vin ? Vous serez ravis d’apprendre que le Chili fait partie des destinations à privilégier pour un séjour œnologique en Amérique du Sud. Chaque année, la route des vins du Chili attire un nombre incalculable de visiteurs, passionnés ou simplement curieux. Si vous êtes en quête d’une expérience œnologique unique, n’hésitez pas à faire cap au Chili.

Pour information, le Chili possède plus d’une dizaine de vallées de vin. La vallée de Casablanca et celle de San Antonio sont des lieux incontournables pour les amateurs de vins. La vallée de Colchagua, quant à elle, est réputée pour ses vins au goût original. Pour que votre voyage oenologique au Chili soit complet, ne ratez pas non plus de faire un détour sur la vallée de l’Elqui et du Maipo. Au programme, vous allez pouvoir apprendre sur l’histoire du vin du Chili, balader dans les vastes champs de vignes, déguster des vins de qualité…

Visiter le parc national Torres del Paine au Chili

chili

Le parc national Torres del Paine se trouve entre la cordillère des Andes et la steppe de Patagonie. Il s’étend sur une surface de près de 200 000 ha environ. Il a été créé en 1959 et déclaré réserve de biosphère par l’UNESCO en 1978. Cette zone est gérée par un organisme chilien appelé CorporaciónNacionalForestal. Elle doit son nom aux trois formations granitiques du massif del Paine, les Tours del Paine. Par ailleurs, ses montagnes, ses lacs, ses rivières, ses glaciers et ses cascades lui confèrent un fort attrait touristique. Chaque année, ce parc est fréquenté par plus de 190 000 visiteurs. Les infrastructures de refuges et les hôtels y sont de qualité. Ses chemins de randonnée sont balisés, ce qui en fait l’un des lieux majeurs de trekking au Chili.

Des massifs montagneux extraordinaires

On peut diviser le massif en divers secteurs principaux. En effet, le Cerro Paine Grande est localisé au sud-ouest du parc. Il possède 4 sommets couverts de blocs de glace, à savoir la Cumbre Principal, la PuntaBariloche, la Cumbre Central et la CumbreNorte. Ces pics sont constitués par des tours de roches aux dimensions imposantes. En outre, il y a les Cuernosdel Paine. Ils sont formés par 3 sommets, dont le Cuerno Principal, le CuernoNorte et le Cuerno Este. Le Cuerno Principal donne avec celui de l’Este une image qui ressemble à une énorme corne d’animal. Avec cette forme particulière, ce groupe de montagnes est l’un des plus magnifiques au monde. Par ailleurs, la Vallée delFrancés est pour certains visiteurs la meilleure partie du parc Torres del Paine grâce à sa beauté. Elle offre une vue panoramique sur les énormes murs de granit, les glaciers en suspension, les lacs colorés et les forêts façonnées par le vent. La Vallée Bader constitue aussi un amphithéâtre qui offre une vue à couper le souffle sur des montagnes de granit de différentes tailles. Le massif del Paine renferme en outre 3 importants glaciers, à savoir delFrancés, los Perros et Olguín.

La faune et la flore du parc national Torres del Paine

Le parc national Torres del Paine est un milieu naturel pour de nombreuses espèces d’oiseaux comme les condors, les autruches, les flamants roses, les aigles, les ibis, les pinsons et les cygnes à col noir. Lors d’un circuit Chili, les visiteurs peuvent y rencontrer également 25 espèces de mammifères, dont les guanacos, les renards et les pumas. En outre, la réserve abrite 6 espèces de reptiles, à savoir les Diplolaemusbibronii, les Diolaemusmagellanicus, les Liolaemuswalteri, les Liolaemuslineomaculatus et les Liolaemusarcheforus. Quant à la flore, cette zone compte plus de 274 espèces végétales. La plante la plus dominante y est le Mulinumspinosum. C’est un arbuste de la famille des apiacées. On trouve aussi dans le site des petits arbres comme l’Embothriumcoccineum, le Maytenusmagellanica, le Berberisempetrifolia et Pernettyamucronata. Par ailleurs, la steppe de Patagonie est constituée en grande partie par des herbes qui poussent en touffes isolées.