Loin du tourisme de masse, que faire en Chine

Grâce à son immensité, les choses à voir et à faire n’y manquent pas pendant le voyage en Chine. Loin du tourisme de masse, les grands classiques comme la Grande Muraille de Chine et la Cité interdite sont à écarter. Les grandes villes comme Pékin, Shanghai, Hong-Kong ou Hangzhou ne sont plus intéressants. Ce pays regorge encore d’innombrables coins secrets et d’autres attraits touristiques que bons de nombre de voyageurs n’ont pas encore eu l’occasion de découvrir. Une envie de découvrir d’autres horizons, de découvrir de vieux villages authentiques et des paysages sauvages, un voyage hors des sentiers battus serait parfait pour cette prochaine escale en Chine.

Les paysages de la province du Yunnan

Yunnan, au sud-ouest de la Chine, les paysages sont d’une très grande diversité. La chaîne montagneuse des monts de Changshan et les rizières en terrasse de Yuanyang qui s’étend avec plus de 11 300 hectares de rizières sont vraiment surprenantes. La plus belle ville de la province de Yunnan « Lijiang » est une cité ancienne qui vaut un détour. La ville de Dali, quant à elle, est la capitale historique d’une des minorités « Bai », son temple bouddhiste qui surplombe la ville et ses trois pagodes, c’est-à-dire les « tours de Dali ».

Le village de Hongcun

L’ancien village de Hongcun est situé dans le sud de la province de l’Anhui, une merveille culturelle qui a su garder toute son authenticité. Le village de Hongcun et ses environs sont très reconnus pour ses habitations traditionnelles, le refuge des dynasties Ming et Qing, ainsi que ses splendides paysages naturels. Le circuit vers le village de Hongcun est incontournable lors d’un périple au Delta du Yangzi. Profitez de ce voyage en Chine hors des sentiers battus rien que pour voir l’illustration vivante des villages traditionnels comme Hongcun.

Les paysages spectaculaires du Sichuan

La région du Sichuan est accessible pour tous, elle est située au centre-ouest de la Chine dont sa capitale est Chengdu. Son principal attrait touristique est le mont Emei. Ce dernier est situé non loin du lieu de naissance de « Song Su Dongpo » ou plus particulièrement « Su Shi ». C’est un célèbre poète de la dynastie très connu pour son bouddha géant. On peut trouver aussi sur les lieux les sanctuaires du grand panda du Sichuan, la vallée de Jiuzhaigou, le Palais Chuanwang du bourg de Xinchang, etc. On y trouve également des réserves de pandas, le fameux poivre du Sichuan, sans oublier l’opéra du Sichuan.

Chaque région, sa spécialité culinaire

La grande variété des plats chinois est impressionnante. Ce qu’on vous sert dans les pays occidentaux ne reflète qu’une minorité de cette multitude de spécialités culinaires chinoise. Par exemple, au nord de la Chine, on peut trouver des pains plats et des nouilles à base de farine. Quant à la région du sud, les produits dérivés du riz sont dominants. Dans les grandes villes, les pattes et les nouilles occupent une très grande place et ils sont servis à table presque obligatoirement.