Quelle est la situation des prix immobiliers à Marrakech et au Maroc en 2017 ?

Marrakech

Selon les opinions des professionnels du secteur de l’immobilier à Marrakech ou ailleurs au Maroc, 2017 sera certainement la dernière année des complications dans le secteur. Ils prévoient que d’ici la fin de l’année, les transactions feront leur grand retour, ainsi que les prix de l’immobilier sur l’ensemble du territoire marocain. En 2016, on a observé que les prix ont baissé sur l’ensemble du territoire sauf dans les villes de Tanger et de Marrakech. Marrakech  voir aussi https://charm-chic.yolasite.com/ayant été dynamisée par le fait de la COP22 tenue en novembre 2016. En gros, en faisant une comparaison entre le mois de janvier 2016 et celui de janvier 2017, la baisse des prix est bien marquée. La baisse se chiffre à environ 5,2% sur le prix moyen du mètre carré, surtout en ce qui concerne les appartements partout au Maroc. La tendance montre que les prix pourraient continuer à baisser au fil du temps, principalement au premier semestre 2017.

La tendance dans les villes marocaines

Exceptions faites encore des villes de Tanger et Marrakech, encore grâce à leur croissance qui est stable depuis plusieurs mois. Janvier 2017 a marqué une certaine stabilité et même une bonne croissance avec des légères remontées dans certaines villes. De plus, les beaux mois du secteur immobilier restent encore à venir puisque janvier et février n’ont jamais été de bons mois, donc les chiffres pourraient surprendre positivement. Les beaux mois dans le secteur sont en cours, il s’agit de mars, avril et mai. Ce sont des mois favorables aux visites et aux achats/ventes dans le secteur. Espérons donc que cette tendance de 2017 continuera et sera le début de la croissance exponentielle tant attendue dans le secteur.

Dans la ville de Casablanca, les prix sont restés assez stables depuis le début de l’année 2017 avec une croissance globale de 0,27% en comparaison au mois précédent. Cette hausse est inférieure à ce qui a été observé dans la ville de Marrakech par exemple. Si on fait une comparaison à plus grande échelle, par rapport au mois de janvier 2016, on se rend compte qu’il y a une baisse de 6% sur le prix du mètre carré des appartements à Casablanca. Le mètre carré à Casablanca s’élève donc désormais à 16 364 dirhams, alors qu’il était à 17 348 dirhams en début d’année 2016. Les quartiers à forte demande de Casablanca affichent une certaine stabilité, c’est le cas du Maârif par exemple qui affiche seulement 1% de croissance en un an. D’autres quartiers comme Sidi Moumen ou même Ain diab ont subi des baisses de prix s’élevant respectivement à -10,68% et -5%.